Moisissures (Taches noires)
Alternaria alternata (Alternaria brassicae, Alternaria raphani)

Alternaria alternata est une espèce de champignon phytopathogène de la famille des Pleosporacea. C'est l'agent de la maladie des taches foliaires et d'autres maladies affectant de très nombreuses espèces végétales. C'est un phytopathogène opportuniste provoquant divers symptômes, taches noires, pourriture, rouille, etc. sur les différents organes de la plante. Chez l'homme, ce champignon peut causer des infections de l'appareil respiratoire supérieur et provoquer de l'asthme chez les personnes sensibles. Micro-organisme de quelques micromètres de diamètre. Capable de survivre dans un environnement défavorable, Alternaria forme des Spores, qui sont de petites vésicules très résistantes. Principale moisissure des maisons, on la retrouve également dans l'atmosphère. Elle se développe de façon optimale à la chaleur et à l'humidité. La présence de plantes peut favoriser sa multiplication. Libérées massivement en août-septembre, les spores d'Alternaria sont la cause de rhino-conjonctivites qui peuvent être confondues avec les rhinites dues aux pollens. Les symptômes observés sont de type respiratoire (rhinite, asthme). Alternaria semble impliquée dans lesrecrudescences de cas d'asthmes sévères.  Les moisissures sont des champignons microscopiques. Elles se reproduisent en émettant des spores dans l’atmosphère qui se dispersent dans l’air. Une fois inhalées, ces spores déclenchent les symptômes allergiques. Un environnement humide favorise leur développement et accentue leur effet allergisant. Les moisissures combinées avec de l’humidité ambiante, c’est 52 % de risques supplémentaires de développer des maladies respiratoires. Par ailleurs, elles favorisent le développement des acariens, puisqu’ils s’en nourrissent .