Oïdium de la fraise
Podosphaera macularis (Sphaerotheca humuli)

Symptômes de l'oïdium : La maladie se caractérise par un fin duvet blanchâtre sur les folioles des fraisiers et une couleur rougeâtre de l’épiderme inférieur. Sur les fraisiers très touchés, l’oïdium s’attaque aux hampes florales et même aux fruits.

Facteurs favorables à l'oïdium : Courtes périodes d'humectation (condensation, rosée...) alternant avec des périodes d'ensoleillement.

Nuisibilité de l'oïdium : L'oidium est aujourd'hui la maladie la plus préoccupante, surtout en hors-sol.