Fusariose du blé
Microdochium (Fusarium) nivale

Description et impact
A la levée, les semences infectées germent mais les pousses et les racines se nécrosent et meurent. Le coléoptile porteur de lésions s'enroule sur lui-même. A la sortie de l'hiver, le système racinaire se réduit, le collet et les graines prennent une couleur brune et la plante s'affaiblit. Les plantes qui restent en vie portent la maladie.  Sur les feuilles, les symptômes sont visibles de la levée au tallage: ils se présentent soit sous forme de petites taches blanches, claires au centre avec une bordure brune, large et bien définie, soit sous forme de taches plus larges, ovales, verdâtres à brunâtres, assez humides sur lesquelles se produit une abondante sporulation. Sur l'épi, on observe un dessèchement prématuré des épillets. Un mucilage rosé formé d'une multitude de spores apparait à sa base entre les pièces florales. les parasite n'etant present aue tres superficiellement dans les leguments. pourtant il est capable de penetrer très en profondeur dans les assis du grain au point de provoquer lors d'attaques importantes, un échaudage comparable à celui provoqué par F. roslum. les condiophores, produisent des spores de dimensions uniformes. elles sont courtes, amincies aux deux extrémite et sont pédicellées à leurs base.