Vespère de la vigne (Menge-mallol)
Vesperus xatarti

Description
Adulte : 15 à 30 mm. La femelle est aptère ; les élytres sont atrophiés et l'abdomen volumineux (*) . Les antennes sont plus courtes que le corps chez la femelle, plus longues chez le mâle (*) . Tête, thorax et abdomen brunâtres, le dernier segment abdominal fortement cilié.
Oeuf : blanc jaunâtre.
Larve : la larve primaire est cylindrique, brune, et porte de longues soies ; la larve secondaire est massive, trapézoïdale, avec de fortes rides transversales et recouverte de soies rougeâtres (*) .
Biologie
Cet Insecte très polyphage se développe aux dépens de la Vigne, du Figuier, de la plupart des arbres fruitiers ou forestiers, des plantes maraîchères, des Légumineuses, des Cucurbitacées et Rosacées sauvages.
Adulte : le mâle vole au crépuscule. La femelle pond peu après sa sortie de terre. Elle dépose ses oeufs par paquets dans les fentes des piquets, sous les écorces des vieilles souches ou dans des plaies de taille.
Larve : elle pénètre dans le sol et ronge les racines et le collet. Elle s'enfonce profondément dans le sol en été et en hiver et remonte dans les couches superficielles au printemps et à l'automne. Elle se nymphose dans le sol à la fin de l'hiver.
Cycle de vie
1 génération annuelle.
L'adulte sort de terre dès le mois de décembre si les conditions climatiques sont favorables, le maximum de sorties ayant lieu en février. L'éclosion des oeufs s'échelonne de mars à mai et les larves pénètrent aussitôt dans le sol.
Dégâts
Les dégâts causés par les larves aux racines peuvent être très graves, notamment dans les jeunes plantations de Vigne des régions méridionales méditerranéennes.