Ortie brûlante (Ortie grièche, Petite Ortie)
Urtica urens

L’Ortie brûlante est une plante herbacée commune de la famille des Urticaceae. On la distingue de la grande ortie par sa taille plus petite et par le fait qu’elle soit annuelle et à racine pivotante alors que la grande ortie est pérenne et à souche rampante. Elle est entièrement couverte de poils urticants et par endroits de poils plus courts, non urticants.

Description
Cette ortie se reconnaît tout d’abords à sa petite taille et ses feuilles aussi larges que longues. Elle diffère également de l’ortie « classique » par ses fleurs disposées en grappes simples et non pas ramifiées.  L´ortie est une plante dont les feuilles et les tiges sont couvertes de poils contenant un liquide corrosif, très irritant pour la peau et provoquant des démangeaisons douloureuses. Certaines variétés d´orties seraient même mortelles. Mais curieusement, le remède issu de cette plante est principalement utilisé pour lutter contre les crises d´urticaire. Pour la fabrication de l'Urtica Urens, on utilise l´ortie brûlante, une espèce moins toxique de l´ortie, plus connue sous le nom de "petite ortie".  L’ortie brûlante se reconnaît à sa petite taille qui en général se situe entre 20 et 60 cm. Les feuilles sont opposées, ovales et ne dépassent pas 4-5 cm de long. Elles sont bordées de dents aiguës de 3-5 mm.

L’ortie brûlante se distingue également de l’ortie commune par ses fleurs unisexuées, mâles et femelles, sur la même grappesimple, non ramifiée. Les fleurs femelles, beaucoup plus nombreuses que les fleurs mâles, possèdent 4 tépales: deux petits extérieurs, deux grands intérieurs ornés d'un grand poil urticant. La fleur mâle comporte 4 tépales soudés, un ovaire vestigial et 4 étamines, repliées dans le bouton et se redressant brutalement à l'anthèse en éjectant au loin le pollen (cf. photo 3). C’est une plante monoïque alors que l’ortie commune est essentiellement dioïque. La floraison s’étale de mars à octobre et la pollinisation se fait par le vent (par anémogamie). 

Caractéristiques
- Plante annuelle de 20-60 cm, hérissée, d'un vert clair 
tige dressée, souvent rameuse dès la base 
feuilles assez petites, ovales, arrondies ou atténuées à la base, incisées-dentées 
pétiole plus court ou aussi long que le limbe, à 2 stipules lancéolées 
fleurs monoïques, les mâles et les femelles mêlées, les femelles bien plus nombreuses, en grappes subsessiles, souvent géminées, simples, plus courtes que le pétiole 
- périanthe peu accrescent et peu hispide 
- graines de 1 12 à 2 mm Décombres et lieux cultivés, dans toute la France et la Corse.
- Afrique et Amérique septentrionales. = Mai-octobre.