Silène enflé
Silene vulgaris

Ce silène est très facilement reconnaissable au calice réticulé et « enflé » de ses fleurs.

Description
Les pétales du silène enflé peuvent perdre leur turgescence et flétrir dans la journée, mais ils se reforment le soir. Leur parfum rappelle l’œillet. Le calice est nettement enflé et ses nervures sont réticulées. Parce que sesfleurs sont penchées, le silène enflé est rarement autogame. Les habitats les plus caractéristiques de cette espèce sont souvent très perturbés par l’homme. Le silène enflé est généralement hémicryptophyte, ce qui signifie que les pousses aériennes fanent et qu’au printemps une nouvelle pousse se forme à partir des bourgeons à la base de la vieille tige. 

Caractéristiques
Famille : Famille de l’œillet – Caryophyllaceae
Hauteur : 20–80 cm
Fleur : Régulière ou légèrement irrégulière. Cinq pétales blancs profondément dentelés. Les écailles coronaires sont très petites ou absentes. Le calice est gamosépale, pentalobé, enflé et il présente des nervures nettement réticulées. Les carpelles sont soudés et le gynécée présente 3 styles. Il y a dix étamines.
Feuilles : Les feuilles caulinaires sont opposées et sessiles. Le limbe est ovoïde à elliptique ou oblong, glabre et bleu-vert. Les feuilles basales, qui fanent pendant la floraison, sont largement elliptiques et sessiles.
Fruit : Capsule jaunâtre à parois épaisses qui se divise en 5 ou 10 segments lorsqu’il arrive à maturité.Habitat : Prairies de coteaux, prairies sèches, champs de fauche, terre arable, bords de chemins, littoral.
Période de floraison : Juin–août.