Mouche de l'olive
Bactrocera oleae

Oeuf et pupe
À une température moyenne de 25 °C, la larve éclot au bout de deux à trois jours. Cette larve est blanche dans les olives jeunes (vertes) et acquiert une teinte vineuse dans les olives mûres (noires). Elle creuse une galerie dans la pulpe de l'olive en restant à l'intérieur. L'olive attaquée vire au noir et peut tomber au sol.
Au bout de 21 jours, la larve vient forer l'épiderme de l'olive avec un trou d'un mm de diamètre puis recule dans le fruit et se transforme en une pupe. Au bout de dix jours, c'est une mouche adulte qui s'extirpe de la coque de la pupe, sort de l'olive, se sèche et s'envole. Le cycle aura duré un mois depuis la ponte.
En automne, quand les températures commencent à baisser, les olives piquées tombent. Les asticots s'enterrent à dix - quinze cm dans le sol où ils se transforment en pupes. Ils passent l'hiver jusqu'à ce que la montée de température provoque le réveil et la sortie des mouches du sol, quand celui-ci atteint 25 °C (mi-juin).

Adulte
À l'état adulte, les mouches mesurent 4 à 5 mm de long. L'abdomen est de couleur orangé avec deux striures noires. Les ailes sont transparentes, sauf une tache noire à chaque extrémité. Le dessus du thorax porte une tache argentée entre les deux implantations d'ailes.
La femelle se distingue du mâle par son abdomen muni d'un ovipositeur. Elle perce la peau des olives pour déposer son œuf lorsque l'olive mesure 7 mm à 9 mm. Le trou est peu visible à l'œil nu mais la mouche dépose une marque odorante sur l'olive où elle ne pond qu'un œuf. Elle peut ainsi piquer jusqu'à 400 olives. Plusieurs femelles peuvent piquer la même olive en cas de pullulation de l'insecte.
Un adulte peut vivre jusqu'à six mois, se nourrissant de jus sucrés, de nectars, de rosée, de miellats de cochenilles ou de jus de décomposition de fruits et de fumiers (déjections d'oiseaux ou autres animaux). L'adulte est inhibé par les températures trop basses (moins de 25 °C). Sous toutes ses formes (œuf, asticot ou imago) la mouche est tuée à 0 °C ou par les fortes chaleurs (supérieures à 42 °C). L'adulte a besoin d'ombre pour s'abriter. Jusqu'à 5 générations peuvent se succéder entre juin et octobre voire novembre (une génération = un "vol").