Puceron des épis
Sitobion avenae

Biologie
Il existe deux modes de reproduction, sexuée principalement à l’automne par action de la diminution de la température et de la longueur du jour ; parthénogénétique au printemps et en été. De nombreuses populations restent parthénogénétiques dans les régions à hiver doux.  Au printemps, la population est constituée exclusivement de femelles parthénogénétiques qui pondent jusqu’à 60 larves, responsables de pullulations. Les jeunes larves deviennent adultes en 8 jours et la durée de vie de l’adulte est de 15 à 20 jours à 20°C.  Lorsque les populations sont abondantes, ou lorsque les grains atteignent le stade pâteux, des individus ailés sont formés en quelques jours. Ils peuvent coloniser d’autres cultures.

Nuisibilité
 En aspirant la sève des plantes, le puceron des épis (Sitobion avenae) provoque une limitation du poids de mille grains
(PMG), voire du nombre de grains par épi en cas d’attaque précoce.
 Des attaques significatives sont observées épisodiquement : 1 année sur 5 en moyenne.
 Les pertes peuvent atteindre 25 q/ha dans les cas les plus graves.