Puceron vert
Aphis pomi, Myzus persica

Plantes vulnérables : arbres fruitiers à noyaux, conifères, rosiers...
Organes touchés : feuilles
Symptômes et dégâts apparents : les feuilles se déforment, s'enroulent sur elles-mêmes et jaunissent. Le miellat rejeté par les pucerons favorise l'apparition de la fumagine, un champignon ressemblant à une suie noire.
Origine du problème : au débourrement, développement des bourgeons, les fondatrices apparaissent et pondent. Après la floraison, les pucerons ailés naissent et se disséminent sur les végétaux. La reproduction a lieu à la fin de l'automne.