Anthémis des champs (Camomille sauvage, fausse camomille)
Anthemis arvensis

L'Anthémis des champs est une espèce de plantes herbacée annuelle de la famille des Astèracées. C'est une plante annuelle de 1-5 dm, pubescente, dressée, ascendante ou étalée,rameuse ; feuilles bipennatiséquées à lobes linéaires-lancéolé, cuspidés; involucre à folioles largement scarieuses au sommet; réceptacle conique à écailles carénées linéaires lancéolées, brusquement acuminées, dépassant un peu les fleurs tubuleuses; akènes longs de 1 12 à 2 mm, lisses, surmontés d'un rebord; fleurs tubuleuses jaunes, ligules blanches. Varie dans la région méditerranéenne, à tiges robustes avec les pédoncules fistuleux très épaissis sous les capitules.

Caractéristiques
- Famille de la marguerite – Asteraceae (Compositae); type de croissance : Herbacée annuelle.
- Hauteur : 20–50 cm. Tige généralement ramifiée à la base, dotée de poils courts. Légère odeur d’herbe, pratiquement pas parfumé.
- Fleur : Capitules de 2–4 cm de large, de type fleur simple, entourés de bractées involucrées. Fleurons périphériques du capitule blancs, ligulés, à l’extrémité tridentée ; fleurons centraux jaunes, tubulés, petits. Cinq étamines. Gynécée composé de 2 carpelles soudés. Involucre semi-sphérique, nombreux rangs de bractées involucrées, étroites, à extrémité peu marquée, bords membraneux. Capitule solitaire, à l’extrémité des ramifications.
- Feuilles : Alternes, presque sessiles. Limbe bipenné, gris-vert, petits lobes fins, étroitement elliptiques, terminés par une courte soie.
- Fruit : Cypsèle ronde, à 10 cannelures.
- Habitat : Lisières de champs, champs de fauche, bords de routes, parfois cours, voies ferrées, sites d’enfouissement, friches.
- Période de floraison : Juin–septembre.

Sous-espèces et variétés
Trois espèces de camomilles se sont plus ou moins établies en Finlande. La plus commune et reconnaissable est l’anthémis des teinturiers àfleurs jaunes (A. tinctoria ; également appelée camomille des teinturiers). Chez les autres espèces, le disque jaune est entouré de fleurons blancs en rayon. Les camomilles sont des proches parents des marguerites (Leucanthemum), et elles ressemblent beaucoup à l’anthémis des champs, bien que ses capitules soient plus petits, généralement 2–3 cm de diamètre, et que ses feuilles soient lobées.
L’anthémis des champs ne s’est établie que dans le sud de la Finlande, où c’est une mauvaise herbe jusque dans la région de Häme ; plus au nord elle pousse plus sporadiquement. Les terrains cultivés constituent une aubaine pour l’anthémis des champs sous nos climats, mais on peut également la trouver sur les bords des routes et même dans les jardins. L’espèce produit une grande quantité de graines dès le début de la floraison au milieu de l’été et elle continue tard en automne. Des dizaines ou même des centaines de capitules peuvent mûrir sur une plante très ramifiée.

Comme de nombreux autres membres de la famille de la marguerite, la camomille exhale un très léger parfum d’herbe. Quelques autres plantesressemblent à l’anthémis des champs, mais leur parfum est plus puissant. La rarissime anthémis fétide (A. cotula) pousse autour du village de Haapasaari à Kotka, et au moins sporadiquement ailleurs, par exemple dans les cours de moulins, les ports et les lieux au trafic animé.Par rapport à l’anthémis des champs aux poils grisâtres, l’anthémis fétide possède des nuances de vert-jaune, un capitule plus petit et des lobes de feuilles plus étroits, ainsi que comme son nom l’indique une odeur repoussante. La camomille sauvage (Matricaria recutita), qui est très ressemblante, possède une odeur plaisante et les lobes de ses feuilles sont ronds.