Liseron des champs
Convolvulus arvensis

Le Liseron des champs est une plante herbacée vivace de la famille des Convolvulacées.

Description
C'est une plante vivace rampante ou grimpante, atteignant 2 mètres au maximum. Les feuilles sont alternes, oblongues, pétiolées et sagittées. Les fleurs sont solitaires, éphémères (elles ne sont ouvertes souvent qu'une journée), blanches ou roses rayées de blanc, et faiblement parfumées. Les fruits sont des capsules arrondies. On trouve le liseron des champs en terrains cultivés ou vagues, dans les gazons tondus à ras et au bord des chemins et des routes. C'est une mauvaise herbe qui peut étouffer les plantes qu'elle prend pour support. Elle est cependant utilisée en jardinage écologique pour attirer les syrphes et limiter ainsi les populations de pucerons. Le concept de mauvaise herbe est surtout utile pour créer la dépendance aux engrais. Les liserons sont par leur racine un des moyens de maintenir les bons mycorhizes dans les parcelles potagères pendant l'hiver, le labour et le sol nu stérilisant le lieu.

Description de la semence
Dimensions : 2,5-2,8 x 3,2-3,6 mm.
Couleur : Brun-noir à brun-châtain (variable).
Forme : Ovoïde anguleuse à base aplanie-convexe ; faces anguleuses ridées.
Ornementation : Petites verrues.
Fruit contenant les graines : Capsule.

Description de la plantule
Cotylédons en forme de coeur au sommet. Feuilles en forme de flèche ou de coeur. Plante se propageant essentiellement par voie végétative ( rhizomes ...).

Description de la plante adulte 
Tige de 20 à 100 cm, glabre, volubile, couchée, faiblement anguleuse. Rhizome jusqu'à plus de 100 cm de profondeur.
Feuilles ovales allongées. Feuilles suivantes en forme de fer de hallebarde, sagittées, arrondies au sommet, pétiole de 2 cm. Base de la feuille à pointe divergente.
Fleur blanche, striée de rose ou entièrement rose, solitaire ou par 2 ou 3. Fleurs isolées à l' aisselle des feuilles. Calice glabre. Corolle odorante en forme d' entonnoir. Bractées linéaires au demi du pédoncule.
Fruits: capsules ovoïdes, nettement biloculaires, glabres, anguleuses à 4 graines.
Plante vulnéraire, suc de la tige et des feuilles employée comme purgatif. Enlace et étouffe de ses tiges aériennes les plantes voisines.