Grande ciguë (Ciguë tacheté)
Conium maculatum L.

La ciguë est une plante herbacée ronde, à tiges dressées, pouvant atteindre 1 à 2 mètres de hauteur.

Description
Les tiges entièrement glabres (sans poils, mais couvertes d'une pruine bleuâtre, détersile), cylindracées, creuses, cannelées, très rameuses, sont tachetées de rouge-pourpre notamment dans la partie inférieure. Elles se prolongent par une racine principale pivotante. La tige ne se développe que lors de la deuxième année de croissance à partir de la racine principale en forme de carotte grêle blanchâtre, donnant quatre rangées de racines secondaires. Les feuilles sont alternes, molles, à limbe grossièrement triangulaire, très découpées et divisées (composées deux ou trois fois). Elles atteignent jusqu'à 50 cm de longueur sur 40 de large. Leur pétiole est creux et tacheté. Les fleurs, qui n'apparaissent généralement que la seconde année, sont petites, blanches, longuement pédiculées et groupées en ombelles, composées de 10 à 20 rayons d'ombellules d'inégale longueur (15-30 mm). Les fruits sont des noix de 3 mm sur 2 mm, ovoïdes à sphériques, munis de dix côtes longitudinales saillantes. La plante tout entière dégage une odeur désagréable, rappelant l'urine de souris ou de chat, surtout quand on la froisse. 

Catactéristiques
- Plante bisannuelle d'environ 1 mètre, glabre, à odeur vireuse 
tige robuste, creuse, striéeglaucescente, tachée de pourpre intérieurement 
feuilles inférieures grandes, 3-5 fois pennatiséquées, à segments ovales-lancéoléspennatipartites, à lobes courts 
fleurs blanches, en ombelles à 10-20 rayons inégaux 
involucre à 3-5 folioles courtes, réfléchies 
involucelle à 3 folioles rejetées d'un côté, réfléchies, plus courtes que lesombellules 
calice à limbe nul 
pétales obovales, un peu émarginés, à pointe courbée 
styles courts, épais, un peu divergents 
fruit petit, subglobuleux, presque didyme, comprimé par le côté, glabre 
méricarpes ovoïdes, à 5 côtes égales, saillantesobtuses, ondulées-crénelées