Maladie des taches pourpres et rouges
Diplocarpon earlianum

L’un des plus courants se présente sous la forme de taches rougeâtres assez spectaculaires, à contour irrégulier et dont le centre est gris-brun. Au début, elle épargne les feuilles les plus jeunes, mais les taches peuvent ensuite s’agrandir jusqu’à recouvrir toute la surface des feuilles. Le bord des feuilles se dessèche et semble grillé. Le pétiole des feuilles et le calice des fruits peuvent aussi être atteints. La maladie se développe surtout à l’automne. Les plants atteints résistent mal aux rigueurs de l’hiver et la production de l’année suivante peut en souffrir.