Sorgho d'Alep (Herbe de Cuba, Houlque d'Alep, Sorgho fourrager)
Sorghum halepense

Sorghum halepense, le sorgho d'Alep, est une espèce de plantes monocotylédones de la famille des Poaceae (Graminées), originaire du bassin méditerranéen. Le sorgho d'Alep est une plante herbacée vivace à répartition quasi-cosmopolite, qui est parfois cultivée comme plante fourragère, mais qui est surtout une mauvaise herbe des cultures très envahissante et très difficile à combattre, considérée comme particulièrement nuisible dans 53 pays.

Description
Elle se caractérise par son système de rhizomes très expansif et par sa forte capacité à se reproduire par graines. Cette plante a des effets néfastes sur la production agricole, par sa très forte compétitivité vis-à-vis des plantes cultivées et sa toxicité pour les herbivores. Elle tend à réduire la fertilité des sols et peut servir d'hôte-réservoir pour divers agents phytopathogènes. En outre, ses peuplements présentent des risques d'incendie en période sèche.

Le sorgho d'Alep est une plante herbacée (graminée) généralement vivace par ses rhizomes robustes. Ceux-ci se situent dans la couche superficielle du sol, à moins de 20 cm de profondeur, mais peuvent descendre plus bas dans les sols profonds. Ils peuvent atteindre 2 m de long, avec un diamètre de 1 à 2 cm. Ils s'enracinent souvent au niveau des nœuds et forment un tapis enchevêtré, dense et résistant. Les rhizomes servent d'organe de stockage de glucides et permettent la régénération de la plante. Cependant, l'espèce présente une grande variabilité, avec de nombreux écotypes, et peut se développer comme une plante annuelle dans les climats chauds et arides et à la limite nord de son aire de répartition. Les tiges (chaumes), dressées, tomenteuses au niveau des nœuds, peuvent atteindre 1,5 m de haut. Toutefois la hauteur totale de la plante en période de floraison peut atteindre jusqu'à 3,5 m. Les feuilles au limbe très allongé, de 1 à 1,5 cm de large en moyenne, à la nervure centrale proéminente, ont une gaine glabre et une ligule ciliée-membraneuse de 2 mm de long. L'inflorescence est une panicule de 15 à 60 cm de long. Elle regroupe de 35 à 350 épillets selon les écotypes. . Ces épillets, aigus, longs de 5 à 7 mm, sont jumelés, l'un est sessile et parfait, l'autre est pédicellé et staminé. La première glume est raide. Les lemmes fertiles sont aristées, avec une arête courte de 1 à 15 mm, ou sans arête.Les grains ovales-oblongs, de 4 à 7 mm de long sur 2 à 3 mm de large, conservent leurs glumes, de couleur brun rougeâtre à noir brillant, à maturité (grains vêtus).