Bleuet des champs
Centaurea cyanus

Le Bleuet est une plante herbacée de la famille des Astéracées. Il s’agit d’une plante messicole qui, comme son compère écarlate le coquelicot, a besoin que la terre soit retournée pour pouvoir se développer. Les bractées involucrées qui protègent le capitule du bleuet des champssont disposées en plusieurs rangées qui s’alternent. Elles sont elliptiques à lancéolées, vert-jaunâtre et rayées de marron. Les bractées externes possèdent un appendice triangulaire blanchâtre qui est légèrement fourchu.

Le bleuet des champs s’est répandu en Finlande en même temps que les cultures céréalières en provenance des régions des steppes du sud. Récemment, il s’est raréfié en raison de la diminution de la culture du seigle et des moyens élaborés permettant de nettoyer le blé de semence. Cette espèce est une annuelle (rarement bisannuelle) qui dépend donc de la reproduction par les graines. C'est une plante annuelle ou bisannuelle, aux tiges de couleur vert grisâtre, d'aspect velouté, aux feuilles lancéolées ou pennatilobées, aux fleurs bleues, parfois pourpres ou blanches, aux fleurons périphériques étalés. Sous le capitule, bractées, s'observent des bractées à bords ciliés (cils courts et réguliers, généralement bruns). La floraison a lieu entre mai et juillet.  Ces plantes adventices sont primordiales pour nourrir toute une faune d’insectes pollinisateurs (abeilles, bourdons, papillons) qui jouent un rôle de première importance dans l’agriculture et la culture des arbres fruitiers.

Caractéristiques
Famille : Famille de la marguerite – Asteraceae (Compositae)
Hauteur : 20–80 cm
Fleur : Environ 10 fleurons externes assez gros, stériles, bleu vif, rarement blancs ou roses, en forme d’entonnoir oblique et fleurons internes bisexués, bleu-violet, tubulaires, regroupés en capitules, 2–3 cm de diamètre. Corolle de cinq pétales soudés. Calice se transformant en aigrette de courtes soies. Cinq étamines, anthères regroupées en tube autour du style. Pistil constitué de deux carpelles soudés, style solitaire, stigmate bilobé. Capitule enserré par plusieurs verticilles de bractées involucrées qui possèdent un petit appendice brun-noirâtre à blanchâtre. Capitule solitaire, à l’extrémité de la tige et des ramifications.
Feuilles : Alternes, laineuses au moins lorsqu’elles sont jeunes. Feuilles inférieures munies de pétiole, limbe étroitement elliptique, entier ou à lobes pennés, bords entiers ou à dents éparses. Feuilles caulinaires sans pétiole, elliptiques à linéaires, bords entiers.
Fruit : Cypsèle ovale (3,5–4 mm de long) de couleur jaunâtre, à poils fins, couronnée d’une aigrette de poils non ramifiés de 3–4 mm de longs.
Habitat : Champs de céréales, surtout de seigle, jachères, friches. Également plante ornementale.