Mouron rouge (Mouron des champs)
Anagallis arvensis

Mouron rouge est une plante rampante à fleurs rouges, ou parfois bleues, qui pousse dans les cultures, les jardins. Les fruits sont des Pyxides produisant de nombreuses graines. 

Description
Le mouron rouge est une plante délicate qui appartient à la famille de la primevère. On le trouve souvent le long des chemins. Il est présent presque partout en Europe. C’est un mauvais compétiteur qui préfère les lieux où le sol est presque sans végétaux. On le trouve donc dans des lieux tels que les champs et les jardins, et autrefois dans les gisements de sols de ballast.

Caractéristiques
Synonyme : Mouron des champs, fausse-morgeline
Famille : Famille de la primevère – Primulaceae
Type de croissance : Herbacée annuelle.
Hauteur : 3–40 cm. Tige souple–dressée, très ramifiée à partir de la base, quadrangulaire.
Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), en forme de roue, rouge brique ou parfois bleue, 8–14 mm de large, soudée, profondément pentalobée. Calice lobé jusqu’à la base, lobes étroits à extrémité pointue. Cinq étamines. Gynécée soudé, style unique. Fleursgénéralement organisées en paires axillaires.
Feuilles : Opposées, munies de pétiole. Limbe ovoïde–elliptique, revers poilu, moucheté de noir, bord blanchâtre, densément poilu et entier.
Fruit : Longue capsule sphérique de 5 mm munie d’un opercule d’ouverture.
Habitat : Jardins, champs, bords de routes, friches, décharges, dépôts de sols de ballast. Exotique occasionnelle.
Période de floraison : Juin–septembre.