Chénopode blanc
Chenopodium album

Le chénopode blanc (Chenopodium album), aussi appelé ansérine blanche, poule grasse, drageline, senousse, blé-blanc, herbe aux vendangeurs, dame (en Champange), chou gras (au Québec), est une espèce de plante annuelle, de la famille des chenopodiacease selon la classification classique, ou des Amaranthaceae selon la classification phylogénétique. Très présente dans les lieux cultivés, elle est originaire d'Europe, du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, et naturalisée dans d'autres régions. C'est souvent une des premières plantes à apparaitre sur les sols fraichement travaillés. La plante doit son nom à ses feuilles en forme de patte d'oie d'un vert blanchâtre. 

Appareil végétatif et reproducteur
C'est une plante dressée mesurant de 30 à 200 cm de haut. Sa tige érigée, dure, ramifiée est souvent striée de rouge. Ses racines traçantes et superficielles s'étalent en étoile plus d'un mètre autour de la tige. Ses feuilles sont plus longues que larges, ovées-rhomboïdes ou lancéolées, rétrécies à la base, farineuses inférieurement. De juin à octobre fleurissent de petites fleurs vertes, blanchâtres, voire légèrement rougeâtres [2-3 mm] en épis denses qui donnent ensuite naissance à de petits fruits, des akènes noirs et luisants. Très prolifique, chaque pied peut produire jusqu’à 100 000 graines de très petite taille. L'ensemble de la plante est pruineux à fortement farineux, laissant une texture sableuse sur les doigts. Cette plante en c4 plante pousse en abondance dans les sols gorgés d'azote des terres en grandes cultures ou sur les tas de fumier ou de compost. 

Il est difficile de distinguer les différentes espèces du genre Chenopodium. Elles comprennent souvent plusieurs variétés dont l’identification nécessite généralement l’utilisation d’un microscope. Un caractère de distinction important est la texture de la surface de la graine. Le genre Chenopodium est facile à confondre avec les arroches (Atriplex spp.). Toutefois, ces dernières présentent des fleurs unisexuées et des bractées caractéristiques enserrant les fruits. Le chénopode blanc est une mauvaise herbe annuelle nuisible. Sa tige est souvent striée de vert et les aisselles de ses feuilles sont rouges. Les poils glanduleux de la tige et de l’inflorescence donnent à la plante un aspect granuleux. Cette espèce est facile à confondre avec le chénopode de Suède (C. suecicum). Toutefois, les feuilles de cette dernière espèce ne possèdent pas d’aisselles rouges et les limbes possèdent généralement des dents assez grandes à la base. La littérature indique qu’il est possible d’utiliser les graines et les feuilles du chénopode blanc pour l’alimentation et le fourrage. En tant que mauvaise herbe, il réussit particulièrement bien sur les sols riches en azote, cette substance améliorant sa résistance à la sécheresse. 

Caractéristiques
Famille : Amaranthaceae
Hauteur : Généralement 10–100 cm. Tige érigée, dure, ramifiée, souvent striée de rouge.
Fleur : Régulière (actinomorphe), environ 2 mm de large. Périanthe constitué de cinq segments verts, granuleux (recouvert de poils glanduleux). Fleurs presque non pédonculées, généralement petites, organisées en grappes denses. Cinq étamines. Carpelles fusionnés à la base, gynécée à deux styles.
Feuilles : Alternes, gris-vert, en forme de diamant ou triangulaires, recouverte de poils glanduleux (« granuleux »). Bords de limbe partiellement dentés, dents carrées. Feuilles supérieures munies de bords entiers.
Fruit : Akène fine et membraneuse.
Habitat : Terrains cultivés, parcs, friches, bords de routes.
Période de floraison : Juin–septembre
Plante annuelle de 20 cm à 1 mètre, blanchâtre ou verdâtre, à tigeordinairement dressée, anguleuse, simple ou rameuse
feuilles blanches-farineuses en dessous ou parfois vertes sur les 2 faces, 2 fois plus longues que larges, ovales-rhomboïdales ou lancéolées,sinuées-dentées, rarement la plupart entières glomérules farineux-blanchâtres, en panicule étroite ou étalée, nue ou feuillée à la base périanthe cachant complètement le fruit, à lobes carénés
G
raine de 1 14 mm, horizontale, luisante, lisse, à bord caréné-aigu.Espèce polymorphe.
Écologie: Lieux cultivés et incultes, dans toute la France et la Corse.
partition Europe et presque tout le globe.
Floraison Juin-octobre.