Coquelicot (Ponceau, Pavot)
Papaver rhoeas

Le Coquelicot (Papaver rhoeas L.,1753), , appelé aussi Ponceau, Pavot coquelicot ou Pavot rouge est une plante dicotylédone de la famille des Papavéracées et du genre  pavot. Messicole, il est très abondant dans les terrains fraîchement remués à partir du mois d'avril en Europe, il se distingue par sa couleur rouge et par le fait qu'il forme souvent de grands tapis colorés visibles de très loin.

Description
Le coquelicot est une plante annuelle d'apparence fragile, à l'image de sa tige très fine et velue, peu ramifiée, qui se révèle immanquablement dans les terrains fraîchement remués : les champs (plante jadis messicoles mais les herbicides l'y ont chassé pour deux raisons principales : sa graine toxique peut se mêler aux grains de blé  et elle concurrence directement la céréale), les bords de chemins ou les terrains vagues. Elle devient souvent envahissante, et a envahi l'Europe centrale après les glaciations: c'est pourquoi elle entre dans le groupe des plantes hémérochores. Lorsqu'on la coupe, elle laisse échapper un suc laiteux, comme les autres pavots. Les feuilles, généralement sessiles et  altenes, sont découpées en lobes étroits et dentés. Les fleurs comportent quatre pétales un peu froissés qui se recouvrent peu. Leurs nombreuses  étamines ont des anthères noir bleuté. Les fruits (à ne pas confondre avec les fleurs en boutons) sont des capsules glabres contenant une grande quantité de graines, facilement disséminables par le vent.

Sont très proches du coquelicot et souvent confondues avec lui deux espèces de pavots,P. dubium, ou pavot douteux, aux fleurs plus claires, aux étamines jaunes et aux capsules glabres allongées, et P. hybridum (pavot hybride), dont les pétales sont foncés et surtout les capsules sont ovales, globuleuses et deux fois plus longues que larges, à poils raides jaunes et denses pour certains, étalés et arqués pour d'autres(les taches noires à la base des pétales ne sont pas caractéristiques du pavot hybride). Autre espèce voisine, P. argemone (Pavot argémone), de petite taille et dont les pétales ne se chevauchent pas. Le coquelicot est une plante classique des prairies en jachère ou des bords de routes. Il y pousse spontanément et égaye nos campagnes de ses fleurs froissées rouge vif marquées à la base des pétales d'une tâche noire. Cette plante originaire d'Afrique du Nord et d'Eurasie s'est largement naturalisée partout ailleurs, elle possède un cycle végétatif annuel, c'est à dire qu'elle se développe et meurt sur une même année.

Caractéristiques
Synonyme : Pavot coquelicot, pavot rouge, ponceau
Famille : Famille du coquelicot – Papaveraceae
Type de croissance : Herbacée annuelle.
Hauteur : 30–60 cm. Tige feuillue munie de poils durs étalés.
Fleur : Régulière (actinomorphe), 7–8 cm de large. Quatre pétales rouges, présentant parfois une tache foncée à la base. 2 sépales, qui tombent lorsque la fleur s’ouvre. Nombreuses étamines. Pistil composé de plusieurs carpelles soudés. Fleurs solitaires, à l’extrémité d’une tige.
Feuilles : Alternes, munies d’un pétiole. Limbe elliptique–spatulé, penné, lobes des feuilles inférieures larges et émoussés. Feuilles supérieures munies d’un long lobe central.
Fruit : Capsule en forme de tonneau, 7–19 mm de long, glabre. Présente 7–16 rayons.
Habitat : Ports, champs de céréales, décharges, bords de routes, friches et parcs. Également plante ornementale.
Période de floraison : Juin–juillet.